navigation

IAS 17

L’impact de la réforme de la norme IAS 17 sur les états financiers des compagnies aériennes : turbulences à l’horizon

IAS 17 avion-ac-b737

Depuis sa création en octobre 1980, la norme E19 portant sur les contrats de location, devenue par la suite IAS 17, a été modifiée à quatre reprises. Le dernier amendement, discuté en 2009 par l’IASB, vise à unifier la comptabilisation des contrats de location, qui seront dorénavant comptabilisés au sein des états financiers du preneur comme une immobilisation. Le cas du bailleur, quant à lui, demeure encore imprécis, n’étant pas encore directement abordé par l’IASB.

Dans cette étude, nous analysons l’impact de cette mesure sur les états financiers des entreprises du secteur aérien commercial à actionnariat public, appliquant les normes IFRS. En particulier, nous nous concentrons sur l’étude des ratios d’analyse financière et comptable, correspondant aux indicateurs les plus suivis par les entreprises elles-même et les observateurs externes.

Étonnement nous constatons que le retour sur capitaux propres des entreprises est impacté positivement par la réforme alors que la rotation d’actifs est impactée négativement comme prévu. En sus de ces deux effets, l’impact sur la rentabilité des actifs est plus nuancé. En revanche, les changements du niveau de l’endettement et de la couverture des intérêts sont clairement négatifs.

Notre étude met au jour des différences d’impact en fonction du positionnement des entreprises sur le marché. Nous avons distingués trois segments principaux : les compagnies low cost, les compagnies internationales et les compagnies régionales. Les compagnies aériennes low cost possèdent le moins de contrats de location simple et ceux-ci ne servent qu’à financer une partie de la flotte d’avions. Les compagnies internationales ont en moyenne relatif à leur bilan 5% plus de contrats de location simple et atteignent un ratio de 15% de contrats de location sur le total du bilan. Cela s’explique surtout à partir du financement de leurs bâtiments. Les compagnies régionales ont un ratio de contrats de location simple sur total du bilan encore plus élevé qui peut aller jusqu’à 45% et se concentre surtout sur la flotte d’avions.

Il résulte de cette étude que l’impact de la réforme de la norme IAS 17 n’est négligeable pour aucune des  entreprises étudiées, en particulier au niveau de leur bilan financier. Il peut peut même être très fortement pénalisant pour les compagnies aériennes internationales et régionales, alors que celle-ci sont déjà fortement touchées par la crise économique actuelle.

(Réalisé avec S. Jensen)

Vous pouvez avoir accès à l’étude dans son ensemble en me contactant.

Commentaires»

  1. Bonjour,

    je vous félicite sur cette article très intéressant . Actuellement étudiant dans une grande école de commerce je suis entrain de travailler sur les normes IFRS spécifique au secteur du transport aérien, je suis vivement intéresse par votre étude
    je vous demande de bien vouloir m’envoyer l’étude complété.
    voici mon Email : ouida.soufiane@gmail.com
    j’aurais pas la chance de trouvez de la documentation chez vous concernant l les normes IFRS spécifique au secteur de transport aérien

Laisser un commentaire

leMartyblog |
Un regard sur l'Asie |
Sitting on a cornflake |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | nabil
| Vigne et cheval
| Coups de coeur et Cie